Entretien Tripartite Initial – Fondation d’un coaching en 3 actes – Acte 3 sur 3

22 juin 2018

Acte 3 : rencontre en tête à tête avec le Coaché
– je rencontre le Coaché en tête à tête pour :
o faire plus ample connaissance (si nous venons de nous rencontrer)
o lancer son travail individuel sur les objectifs qu’il veut atteindre dans ce cadre, et qui feront l’objet d’un accord écrit, confidentiel, entre nous 2. Les objectifs que vise le Coaché peuvent être différents (au moins en termes de formulation, de ceux que vise son N+1).
 Par exemple :

Objectifs « Tripartites » du coaching Fixés par le N+1 à 12 mois et connus des 3 parties

– il est plus force de proposition
– il travaille moins en étant plus productif
– il se positionne plus en « leader stratégique » de ses équipes (« assumer des décisions qui déplaisent », « savoir trancher plus rapidement »)
– Ses méthodes de travail et de communication ont changé vers plus de stratégie, plus de synthèse, (« on sent qu’il sait le message qu’elle veut faire passer, qu’il sait là où il veut mener l’action en cours »)
– Il est plus critique et force de proposition en particulier sur l’organisation
– Il priorise mieux ses choix

Objectifs « Bipartites » fixés à 12 mois par le Coaché seulement, avec l’aide du Coach, et connus du Coach et du Coaché seulement:

Gagner en leadership :
– « J’ai plus de temps pour réfléchir »
– « J’ai moins de pression que je me mets moi-même »
– « J’arrive à dormir 6 à 7H par nuit plus régulièrement »
– « J’ai récupéré de l’énergie par rapport à la fatigue que j’avais en début d’année »
– « Mon niveau de stress est + bas, il vient moins de ma propre pression »
– « Je priorise mieux »
– « Je prends plaisir à prioriser et à respecter mes priorités »
– « Je choisis plus mes batailles »

Objectifs « Tripartites » du coaching fixés par le N+1 à 6 mois et connus des 3 parties

– Mr X évalue mieux le niveau d’urgence, de détail, de précision sur les demandes qui lui sont faites par sa hiérarchie et peut ainsi mieux maîtriser son activité
– Mr X est plus proactif dans ses relations avec ses pairs
– Mr X est plus en mesure de prendre un projet à long terme

Objectifs « Bipartites » fixés à 6 mois par le Coaché seulement, avec l’aide du Coach, et connus du Coach et du Coaché seulement:

« Trouver une façon de me positionner, de m’adapter, dans ce contexte difficile, qui me donne plus de satisfaction et me permette de continuer :
– « Je suis sorti de cette spirale infernale »
– « J’ai repris les choses en mains »
– « J’ai repris confiance en moi en sortant de « l’attentisme » »
Indicateurs :
– « J’ai le sentiment d’avoir réussi dans ce poste malgré les conditions difficiles de départ »
– « Je vais en réunion de Codir avec plus de plaisir, et sans procrastiner »
– « J’ai suffisamment de confiance en moi et de courage pour aller voir le Directeur Général et le DRH afin de faire le point sur ma carrière par rapport à leurs engagements –sans stress négatif »
– « Je suis capable de dire ce que j’ai à dire lorsque je me sens en désaccord»
– « J’arrive à me créer un réseau dans l’entreprise »

o Organiser la suite des entretiens
Formalisation : Une formalisation écrite des objectifs et des critères définis par le N+1 lors de cette rencontre est faite par le Coach. Cette formalisation reste confidentielle entre les 3 personnes concernées, et éventuellement la DRH. Elle est validée et envoyée à chacune des personnes présentes pour signature. Elle pourra éventuellement servir de guide pour une forme d’évaluation en fin de parcours.
Ce même dispositif tripartite en 3 actes peut-être convoqué par chacune des 3 parties au cours du coaching pour tout motif qui lui paraît juste, par exemple :
– les objectifs du coaching sont déjà atteints
– les objectifs du coaching doivent être revus
– le coaching semble ne pas avancer et ne servir à rien
– il y a un blocage par rapport à l’atteinte des objectifs
Cette rencontre tripartite intermédiaire est optionnelle.

En fin de coaching, j’organise toujours une réunion tripartite de clôture sur le même schéma que la réunion de lancement.
Elle a lieu à la fin des séances de coaching prévues ou quand les objectifs sont atteints. Cette rencontre a pour objectif de faire le point sur les objectifs formalisés, le parcours réalisé. Elle se fait avec les responsables présents lors de la première rencontre de travail. La formalisation écrite des objectifs avec leurs critères d’évaluation peut (ou pas) servir de support aux échanges. Le Coaché et sa direction s’expriment et évaluent l’atteinte des objectifs, mais aussi tous autres résultats ou changements significatifs qui ont pu se produire, ou ne pas se produire, pendant la période concernée. Le Coaché peut répondre à certaines questions et donner son avis. Il reste discret sur le contenu des échanges en séances. Cette rencontre permet d’évaluer les résultats atteints, de valider le chemin parcouru, de marquer de façon réelle et symbolique, la fin du coaching et de voir la suite à mener.
Cette séance de travail a été préparée en amont avec le coaché pour qu’il soit en mesure de donner des réponses construites et pertinentes à son évaluation du chemin parcouru. De même, cette préparation sert à fixer entre le coach et le coaché un accord sur ce que le coach peut dire et ne pas dire à propos du déroulement du coaching sur le fond et sur la forme.
On peut aussi se servir de cette évaluation finale comme dynamique de progrès et d’apprentissage au-delà du coaching.